Le blog des cadeaux de naissance Sucre d'Orge

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 30 octobre 2007

Charte d'utilisation

Le blog de Sucre d'Orge est un espace d'échanges autour de l'univers du bébé, des doudous et des produits Sucre d'Orge. Il s'adresse notamment aux parents et futurs parents, et à tous ceux qui s'intéressent au confort et à la sécurité des bébés.

Les commentaires déposés sur ce blog sont modérés à posteriori. Ils apparaîtront donc en ligne immédiatement. Ils pourront le cas échéant être modifiés ou supprimés s'ils ne sont pas en relation avec les thèmes abordés, la ligne éditoriale du blog ou s'ils contiennent (liste non exhaustive) :
- des propos :
- portant atteinte au respect des bonnes moeurs, à l'ordre public, aux lois et réglementations en vigueur, aux droits d'autrui,
- diffamatoires envers des tiers ou en cas d'usurpation d'identité,
- violents ou incitant à la violence, injurieux, obscènes, offensants, discriminatoires, racistes ou xénophobes, pornographiques, pédophiles, révisionnistes ou négationnistes;
- des informations personnelles concernant des tiers;
- des contenus commerciaux ou publicitaires;
- des marques déposées ou des éléments ne respectant pas la propriété intellectuelle;
- des virus ou tout autre code malveillant.

Tout utilisateur du blog de Sucre d'Orge accepte sans réserve les règles de la présente charte d'utilisation.

Mille et une façons d'accueillir bébé dans le monde

En Italie

"La Camicino della fortuna"

Petite chemise en soie brodée qui est offerte à la jeune maman quand elle annonce qu'elle attend un enfant.
Cette chemise miniature exprime un voeu de bonheur et d'opulence. Selon le dicton "naître avec sa chemise" qui se traduirait en Français par "naître coiffé" ! Une belle différence avec la France où l'homme heureux n'a pas de chemise.
(Paula Maldini, Firenze)

Le noeud ruban sur la porte.

Il est posé par le mari pour accueillir maman et bébé au retour de la maternité et avertir les voisins. Il est bleu pour les garçons et rose pour les petites filles, et beaucoup plus grand dans la région de Venise qui a décidément la grosse tête. On l'achète traditionnellement chez le fleuriste. Il se forme facilement en tirant un petit ruban glissant entre deux autres plus grands.
(Roberto Celli, Roma)

Lire la suite...

page 2 de 2 -